On lave son linge sale en famille - 14

Creative Commons Attribution-NonCommercial-NonDerivatives Certains droits réservés.

1 commentaire

Mosc a dit :

De très belles planches, les couleurs sont audacieuses et ça rend vraiment bien ! La descente aux enfers est impressionnante, avec cette normalité qui se tord, et le visage du trader qui se décompose. Et en plus, cette histoire est morale, finalement !

Je suis allé voir sur ton site, Didizuka, une production impressionnante, des styles très variés (les mangas me parlent moins que le reste, mais c'est une question de sensibilité). J'aime particulièrement le “24h bd” avec les squelettes pirates.

23 mai 2013

Poster un commentaire :